Joseph Vicat, après avoir installé une exploitation de pierre à ciment au Genevrey de Vif et à Uriage, cherche un gite permettant de produire du ciment naturel de qualité équivalente à ses concurents de la Porte de France à Grenoble. Il trouve en 1872 la bonne assise géologique, le Berrasien, sur la route de la Grande Chartreuse, à St Laurent du Pont. En 1875, il met en route l'usine, au lieu dit la Pérelle, pour produire du ciment prompt. Il crée ainsi le ciment prompt de "la Grande Chartreuse", à la couleur jaune pâle.

L'usine est toujours en activité.