Le sous sol de la région de la Mure, en Matheysine a été percé de toutes parts pour en retirer ce qui était un précieux combustible. Par chance, il n'y avait pas dans ces mines le dangereux grisou car ce gaz (méthane) s'était déjà échappé depuis longtemps des matières en décomposition. Si une crise importante de l'énergie venait à subvenir, les réserves de ce sous sol pourraient certainement être re-exploitées. Pour l'heure, ces exploitations réputés dangereuses, ont toutes étaient fermées. Dans la région, le musée de la mine Image de la Motte d'Aveillans, garde trace de ce passé pas si lointain.