Dumollard et Viallet s'associent en 1852 pour créer la société des ciments de la "Porte de France". De nos jours, à St Martin le Vinoux (ville attenante à Grenoble), une quinzaine de carriers travaillent encore à l'extraction de la pierre à ciment pour l'entreprise Vicat (qui a racheté l'entreprise "Porte de France" en 1970). 1000 à 1500 mètres de galerie sont creusées par an, représentant 40 000 tonnes de matériaux. L'exploitation, très discrète de l'extérieur, existe depuis plus de 150 ans. Elle représente plus de 200km de galeries sur de nombreux niveaux, dont la plupart sont abandonnées. La manutention souterraine se fait à l'aide de locotracteur. Un allé-retour au front de taille nécessite 1h30. A leur sortie, les pierres à ciment sont emportées par camion à l'usine de St Egrève. On trouve dans la montagne de nombreux vestiges du passé et quelques dizaines de mètres de galeries encore visibles. L'entreprise Vicat refuse malheureusement les demandes de visites de l'exploitation actuelle.