A quelques km au sud de Grenoble, la société des forces et motrices (EDF) avait commencé une galerie devant traverser la montagne. De ce coté, 664m ont été creusés jusqu'en 1941. Attention, malgré le panneau indiquant des risques d'éboulement, le veritable danger provient du manque d'air après la partie ovoide betonnée.