L'exploitation de cette carrière de ciment du Vercors est ancienne. On y trouvait des traces de mules que je n'ai pas pu localiser lors de ma visite (probablement recouvert par un effondrement). La carrière était exploitée en deux banc parallèles distant de quelques dizaines de mètres. La galerie de communication est bouchée, entrainant une accumulation d'eau dans le deuxième banc (voir carrière U2).