Cette Carrière de molasse a servi à fournir le village et les villes environnantes en pierres de construction. En 1842, un effondrement eu lieu pendant la pause déjeuner des carriers et un quart de l'exploitation disparue. D'autres carrières ont été aussi creusées à proximité. L'utilisation de la molasse, subissant la concurence des ciments et betons,  a été abandonnée avant la deuxième guerre mondiale. Certaines carrières ont servi de Champignonière.